Technologie nab®

Première application de la technologie ProtoSphere® d’Abraxis : la technologie nab®

Lorsqu’on utilise l’albumine comme protéine clé dans la technologie ProtoSphere®, il est question du processus breveté d’Abraxis, appelé technologie nab® (pour nanoparticle albumin-bound). Le diagramme ci-dessous illustre le médicament actif enveloppé d’albumine. La micrographie électronique montre les résultats de la première validation clinique de la technologie nab®

Photosphere

©ABI 2004

Comment les tumeurs assurent-elles leur croissance?

Nab

L’albumine est un transporteur naturel de molécules lipophiles qui transportent les nutriments vers les tumeurs, ce qui accélère leur croissance

Les tumeurs ont développé plusieurs mécanismes d’adaptation pour répondre à leurs besoins en nutriments. L’un de ces mécanismes est l’angiogenèse, c’est-à-dire, la formation d’un réseau sanguin dense qui fournit aux tumeurs en formation un accès direct à des nutriments. Ces nutriments sont souvent transportés vers les tumeurs par l’albumine, la protéine la plus présente dans l’organisme.

Les tumeurs utilisent aussi un autre mécanisme en exploitant une voie naturelle connue sous le nom voie des récepteurs gp60, par laquelle les nutriments fixés à l’albumine passent à travers la barrière endothéliale. Une fois la barrière endothéliale franchie, l’albumine rejoint l’interstice cellulaire tumoral. Un troisième mécanisme découvert récemment repose sur la capacité de la tumeur à sécréter une protéine spécialisée appelée SPARC (Secreted Protein Acidic and Rich in Cysteine) dans l’interstice tumoral, qui agit à titre de récepteur fortement chargé pour attirer préférentiellement l’albumine et s’y lier. La protéine SPARC fixe spécifiquement les nutriments portés par l’albumine et les concentre à l’intérieur de l’interstice tumoral pour les empêcher de diffuser à l’extérieur de la cellule tumorale.

Comment les médicaments à base de nanoparticules utilisent-ils la biologie tumorale?

Nab

SPARC, protéine
surexprimée et sécrétée par les cellules cancéreuses, elle se lie à l’albumine pour concentrer les agents cytotoxiques liés à l’albumine au foyer tumoral

Les médicaments sont acheminés vers les tumeurs par des fuites au niveau des jonctions vasculaires. Ils se lient également à l’albumine et sont transportés dans la circulation sanguine jusqu’aux tumeurs. Ce phénomène repose d’abord sur le système de transport (récepteurs gp60) à travers les cellules endothéliales, puis sur la concentration à l’intérieur de l’interstice tumoral grâce à une affinité à l’endroit des protéines SPARC. Finalement, l’insolubilité dans l’eau de nombreux agents chimioactifs est contrée par l’utilisation de protéines plutôt que par l’ajout d’agents chimiques pour dissoudre le médicament actif. La technologie nab® peut servir de base pour la mise au point de nombreux médicaments contre des maladies à potentiel fatal.

Nab

L’albumine se lie aux récepteurs de la cavéoline-1 et provoque la formation de cavéoles pour transporter l’albumine à travers la membrane endothéliale. La transcytose est le transport de l’albumine à travers la barrière endothéliale à partir de l’intérieur du vaisseau sanguin vers l’interstice tumoral. La protéine SPARC est alors sécrétée par la tumeur pour attirer et retenir les nutriments liés à l’albumine à l’intérieur de la cellule tumorale.