Un périple difficile, mais gratifiant pour éradiquer le myélome

L'ultramarathonien Éric Gelber fait de la sensibilisation et amasse des fonds pour la recherche

Après 56 heures de course, l’homme d’affaires new-yorkais et ultramarathonien Éric Gelber a réalisé qu’il avançait à peine. C’était sa deuxième tentative de courir 320 kilomètres autour de Central Park afin de faire de la sensibilisation et d’amasser des fonds pour la recherche sur le myélome, et il lui a fallu quatre heures pour franchir les quatre derniers. À ce rythme, il allait devoir courir encore 24 heures1.

Après 280 kilomètres en deux jours et demi, il était à plat. Même si cet effort surpassait les 265 kilomètres qu’il avait franchis lors de sa première tentative, l’année précédente, et malgré les 240 000 $ amassés alors pour la recherche sur le myélome, Éric avait un sentiment d’échec. « J’ai l’impression d’avoir manqué mon coup », admet-il, « mais je sais que je suis le seul à penser cela » 2.

Alors, pour souligner le Mois de la sensibilisation aux cancers du sang cette année, Éric fait une dernière tentative pour franchir ces 320 kilomètres autour de Central Park et amasser 250 000 $ de plus pour la recherche sur le myélome les 16 et 18 septembre 2016. Atteindre cet objectif le classerait parmi ceux qui ont amassé plus d’un million de dollars en tout au nom de la Multiple Myeloma Research Foundation (MMRF), un organisme dont l’unique mission est de trouver un remède, car ses efforts ont commencé il y a bientôt dix ans3.

 

En 2007, Anita Sorrell, une amie de longue date de la famille d’Éric a reçu une greffe de cellules souches dans le cadre d’un traitement pour le myélome multiple, un cancer rare des plasmocytes, les cellules qui aident notre organisme à lutter contre l’infection. La maladie peut faire diminuer les numérations sanguines, endommager les os et les reins et provoquer des infections. Même si des progrès dans notre compréhension de la maladie ont fait avancer le traitement du myélome depuis une dizaine d’années, le traitement curatif nous élude toujours4. « La maladie l’affectait physiquement, mais elle a toujours gardé espoir », se rappelle Éric5.

Éric tenait à appuyer son amie pendant son périple avec le myélome. Il s’est inscrit au marathon de New York cette année-là pour amasser des fonds pour la MMRF. Lors de cette première initiative, il a accumulé plus de 6 000 $6.

« Elle me disait que lorsqu’elle portait ma médaille, elle avait l’impression que les médicaments allaient directement où il fallait. Cela m’a motivé à en faire plus. »

Après le marathon, il a remis sa médaille à Anita. Elle l’avait toujours avec elle dans son sac à main et elle le portait lors de ses traitements de chimiothérapie. « Elle me disait que lorsqu’elle portait ma médaille, elle avait l’impression que les médicaments allaient directement où il fallait. Cela m’a motivé à en faire plus»7.

Il a réalisé qu’en courant des ultramarathons, des courses plus longues que la durée classique d’un marathon de 42 kilomètres, les dons se faisaient plus nombreux et les donateurs, plus généreux. Une course en solo de 250 kilomètres en 2011 dans les Catskills de l’État de New York lui a permis d’amasser 35 000 $. Un an plus tard, il a participé à l’ultramarathon de Badwater, une course de 217 kilomètres entre Death Valley et le mont Whitney en Californie; il a alors recueilli 65 000 $8.

À chaque kilomètre, Éric a largement contribué à sensibiliser davantage les gens à la cause et il a amassé plus de fonds dans l’espoir qu’on arrive à éradiquer le myélome. En recueillant des fonds pour la recherche par l’entremise de la MMRF, Éric a l’impression de faire tout ce qu’il peut pour venir en aide aux patients et arriver le plus rapidement possible à un remède.

En 2012, Anita a perdu sa bataille contre le myélome. Anéanti par cette perte, Éric en a tiré une détermination encore plus forte de contribuer à la découverte d’un traitement curatif. Il a décidé de se rendre à New York, là où plus de gens pourraient être rejoints et participer. De là est venue l’idée de l’ultramarathon de 320 kilomètres intitulé The Journey Towards a Cure9.

 

Pam, une patiente atteinte de myélome, fait une accolade à éric gelber durant sa tentative de 2014 de parcourir 320 kilomètres autour de central park.

PAM, UNE PATIENTE ATTEINTE DE MYÉLOME, FAIT UNE ACCOLADE À ÉRIC GELBER DURANT SA TENTATIVE DE 2014 DE PARCOURIR 320 KILOMÈTRES AUTOUR DE CENTRAL PARK. ELLE A PRIS L’AVION DU MIDWEST VERS NEW YORK EN APPUI À CET ÉVÉNEMENT. SOURCE : MULTIPLE MYELOMA RESEARCH FOUNDATION

Bien qu’elles aient été épuisantes, les deux premières tentatives ont été très gratifiantes pour Éric, au-delà des fonds amassés et du travail de sensibilisation effectué. Pendant ses courses, il a rencontré des gens aux prises avec le myélome qui ont simplement voulu lui serrer la main, le remercier, faire un tour de piste avec lui et surtout, lui dire que ses efforts leur donnent de l’espoir10.

Éric a hâte de revoir des visages familiers et de rencontrer de nouvelles personnes lors de sa troisième et dernière tentative ce mois-ci. Il sait que ce défi sera peut-être le plus exigeant. Ce sera son premier ultramarathon après sa chirurgie pour la hanche en décembre dernier11.

« Les gens me demandent si je fais un parallèle entre le défi de ma chirurgie et celui des gens qui luttent contre le cancer. La différence, c’est que j’ai le choix et eux, non », affirme-t-il. « Il y a de bonnes et de mauvaises journées. Il faut se lever et continuer à lutter » 12.

Pour savoir comment vous pouvez soutenir la dernière tentative d’Éric en vous inscrivant pour parcourir un kilomètre avec lui, l’encourager, ou pour faire un don, visitez le site Web de la Multiple Myeloma Research Foundation13.

 

1 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

2 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

3 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

4 What is multiple myeloma. American Cancer Society. Janvier 2016.  http://www.cancer.org/cancer/multiplemyeloma/detailedguide/multiple-myeloma-what-is-multiple-myeloma Consulté le 8 septembre 2016.

5 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

6 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

7 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

8 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

9 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

10 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

11 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

12 Entrevue avec Éric Gelber, août 2016, réalisé par Debbie Kaplan pour Celgene.com.

13 Support Eric Gelber’s 200 mile run through Central Park to fund multiple myeloma research.

Multiple Myeloma Research Foundation. https://www.themmrf.org/thejourney/ Consulté le 8 septembre 2016.